La forme de cette pratique est extrêmement variée. On y trouve des exercices très dynamiques, mais aussi des postures immobiles, des formes respiratoires diverses, des mantras, des exercices ludiques, des interactions de groupe …

Tout ceci pour agir favorablement, de façon guérissante, sur le psychisme ( le mental, les émotions ) et nos différents systèmes physiques ou plus subtils. L’efficacité de la méditation sur la restructuration du système nerveux, glandulaire, etc , a été étudiée récemment sur le moine Bouddhiste Matthieu Ricard. Le Kundalini Yoga ( dont certaines pratiques sont proches par leurs formes et leurs racines ) s’était distingué aux Etats Unis pour son efficacité dans le traitement de désintoxication en milieu carcéral.

La base du travail consiste à « nettoyer » ( les toxines du corps, les émotions toxiques, les habitudes mentales toxiques : pensées destructrices, répétitives ), puis à « équilibrer » , c’est à dire optimiser les divers systèmes ( nerveux, glandulaire, métabolique … ) puis « renforcer » chacun d’eux.